"Jeunes Porte-drapeaux participaient à la relève...
 Pour que sous l'Arc de Triomphe, la Flamme ne s'éteigne jamais ! " 
                                                                                                      (André Maginot)

L'Association des Jeunes Porte-Drapeaux d'Ile-De-France

CliqNuez ici pour modifier le sous-titre

Le Mont-Valérien
Nos actions dans ce Haut Lieu de la Mémoire Nationale

Le Mont-Valérien est un des Hauts Lieux de la Mémoire National. Ce Haut lieu accueil le public pour cultiver chez les nouvelles générations l'esprit de Transmission de la Mémoire d'un des héritages de l'histoire française et européenne.

L'Association des Jeunes Porte-Drapeaux d'Île-De-France porte un grand intérêt à participer à des actions communes respectant ainsi la Charte de Partenariat signée le 05 octobre 2016.

Quelques exemples...

31 mars 2017 - Une lutte incessante contre l'oubli
(Par Mr Philippe et Mme Bernadette Wolf)

Cérémonie sous le commandement de Mr Patrick Ourceyre, menée par Mr Jean-Louis Puyaubert avec les présences de l'ONACVG des Yvelines, des Hauts-de-Seine, Mme Arlette Trimaille (ANFMC- Lorient Bretagne Sud) et la présence de Mr Philippe Wolf Président de l'Association des Jeunes Porte-Drapeaux d'île-De-France, Mr Thierry Saunier Vice-Président, Thomas porte-drapeau du Souvenir Français du 19ème arrondissement de Paris et de Fabien Porte-drapeau de l'Association.

Une victoire contre l'oubli


Durant plusieurs années, notre Président d'Honneur s'est engagé contre l'oubli.
Malgré un changement de vie radical, douloureux, en plus d'un éloignement conséquent, il aboutit enfin en ce 31 mars 2017.

"Je l'avais juré à mon fils en ce début d'année 2017... Il faut briser l'oubli contre François Jean !" avait-il déclaré...

FRANCOIS Jean, deuxième plus jeune résistant, 17 ans, fusillé le 11 avril 1944 avec 21 autres de ses camarades le même jour en ce même lieu.

Grace au partenariat avec les Mémoires du Mont-Valérien ainsi que l'ONACVG des Yvelines auprès desquelles il n'est pas un inconnu, Jean-Louis obtiendra la visite des élèves de 3ème de la commune concernée. Ces élèves découvriront l'histoire de l'un des leurs... Une terrible émotion sera palpable... Les porte-drapeaux volontaires au pied levé, en parfaite parité, encadrés par Mr Thierry Saunier et nos deux jeunes vétérans Fabien et Thomas, comprennent immédiatement l'importance majeur de leur présence et rôle.

Jean-Louis Puyaubert enchaînera trois allocutions d'affilée... Sans micro, dans cette clairière sacrée, son ton, ses lectures installent la dimension solennelle adaptée. Il les remercie d'être présent. Il cite haut et fort ses félicitations à leur professeur d'histoire remplaçante ayant répondu favorablement à son invitation... Il raconte l'histoire, la transmet.
La lecture des faits d'armes reconnus puis de la dernière lettre de FRANCOIS Jean furent un moment d'une très grande émotion... Les élèves prennent pour eux chaque mots prononcés. Cette classe tout entière se réapproprie cette Mémoire qui resurgit. Ils sont concernés par l'un des leurs, ils font dorénavant partie de sa et de La Mémoire au coté de tous les autres fusillés, assassinés dans ce même lieu.

Jean-Louis remet un classeur à leur professeur Madame Dibounga, il contient cinq mémoires, cinq fiches de cinq résistants fusillés ici même dont FRANCOIS Jean. Trois autres fiches concernent les deux amis et compagnons d'armes de ce jeune résistant. Son ami d'enfance André Cordier, puis celle d'un de ses copains, Maurice Corcuff un Breton né en Cornouailles (région de quimper), tous trois exécutés le même jour. Avec eux, Joseph Epstein, le chef de la résistance de Paris Île-De-France, un proche du réseau Manouchian. Enfin, la dernière fiche est celle du plus jeune fusillé du Mont-Valérien. Il se nommait ANGROS André, FTP-MOI fusillé pour acte de franc tireur en 1943, il avait 16 ans.

Madame la professeur dépose une magnifique gerbe accompagnée d'un élève depuis longtemps volontaire et habitué de ce cérémonial... un moment de silence est observé... La Mémoire est bien transmise.

Notre Président d'Honneur a donné le ton juste durant les plus de 6 minutes d'allocutions qu'il avait lui même rédigées...
"Cher Jean-Louis, tu as été égal à toi même !"
Les élèves enchaîneront avec une deuxième cérémonie commémorative au cimetière américain de Suresnes à quelques pas de là... Ils y sont attendus et ils seront encore une fois à la hauteur tant par leur comportement remarquable mais également par un protocole une deuxième fois parfaitement effectué... Egalement remarqué... C'est bluffant.
Cette victoire contre l'oubli, est le résultat évident du combat incessant que mène l'Association Nationale des Mémoires du Mont-Valérien. Avec la collaboration de l'ONACVG, Le Mont-Valérien répond et accueille les classes d'élèves et de simples visiteurs à découvrir un des Hauts Lieux de la Mémoire Nationale.
                                                   Mont-Valérien le 10 mars 2017 - Mr Jean-Louis Puyaubert - Mr Alain Faber - Mr Thierry Saunier                                          
Si notre association y est programmée, y est présente, il y aura forcément un plus... Et quel plus !
Merci à Mr Patrick Ourceyre pour la direction de cette Cérémonie Commémorative, à la guide qui a été formidable, 
à Mr Jean-Baptiste Romain de l'ONACVG 78 et représentant(e) présents, aux formidables élèves présents, au professeurs et Mme Aimée Humbert.

"Madame Dibounga, cette victoire contre l'oubli, victoire de la Mémoire de FRANCOIS Jean, vous l'avez déclenchée...
Vous ! Élèves... Vous en êtes maintenant les détenteurs !
A vous de ne jamais la céder à l'oublie... Partager-la... Transmettez-la... Commémorez-la !... Commémorez-les..."
(Jean-Louis Puyaubert)
                                                                           Galerie photos pour cet événement - Cliqu ici -
UA-65517115-1